Immobilier

Pourquoi acheter un bien immobilier dans le neuf ?

345
0

Acheter dans l’immobilier neuf, c’est choisir de devenir propriétaire d’une maison qui n’a par définition jamais été habitée. Ce type d’acquisition présente plusieurs avantages au niveau des prestations, de la consommation énergétique et de la fiscalité.

Les prestations dans le neuf

Au sein d’un bien neuf, les prestations sont souvent de qualité. Il est possible de disposer des volumes que l’on désire : d’ailleurs, il est rare d’avoir des couloirs qui ne servent « à rien » dans le neuf. Cela permet aux acquéreurs d’exploiter au maximum l’espace disponible.

En achetant une maison neuve, on a la possibilité d’améliorer sa qualité de vie. En effet, lors de la conception du logement, l’architecte doit s’assurer que l’habitation ait une bonne isolation phonique comme thermique. La maison est donc réalisée en suivant les normes en vigueur. Les prestations dans le neuf incluent également le renforcement de la sécurité des habitants via notamment l’installation de matériel de surveillance.

Notons que lors d’un projet d’acquisition d’un appartement neuf à Strasbourg ou ailleurs, les futurs propriétaires ont le droit de demander des travaux « modificatifs ». Cela leur permet d’acheter un logement plus personnalisé et adapté à leurs besoins.

La consommation énergétique

Tout constructeur se doit de suivre des normes de construction favorables à l’économie d’énergie (réglementation thermique 2012, Logement démarche Haute Qualité Environnementale …).

Bon à savoir : Cela implique d’installer au sein de la nouvelle maison des équipements pouvant limiter au maximum les pertes énergétiques.

Le but est de favoriser l’autonomie en énergie. Au sein d’une habitation neuve, le système de chauffage fonctionne via des combustibles naturels. Grâce à l’utilisation d’énergies renouvelables, il est possible de diviser par 3 ses dépenses en électricité.

La fiscalité liée à un bien immobilier neuf

Les frais de notaire concernant un bien immobilier neuf correspondent au maximum à 3% du prix de vente, alors que ce seuil est de 7% dans l’ancien. Cette différence s’explique par le fait qu’en matière de biens immobiliers neufs, on ne tienne compte que de la taxe de publicité foncière. De facto, un nouveau logement n’est pas soumis à la taxe foncière. Des sites vous aideront à mieux comprendre la défiscalisation comme : http://defiscalisation.space/ .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *