DroitEconomie

L’assurance de crédit protège le prêteur et l’emprunteur

304
0

L’assurance n’est pas obligatoire. Elle est facultative pour le crédit à la consommation et requise pour le crédit immobilier. Elle protège le prêteur et l’emprunteur.
Tout emprunteur s’engage à rembourser le crédit qu’il a contracté. Cependant, à cause des imprévus, l’assurance-emprunteur est introduite dans l’’emprunt bancaire.
Cette assurance appelée assurance-emprunteur est facultative dans le crédit à la consommation. C’est-à-dire pour le prêt à tempérament, le prêt affecté et les autres prêts de même acabit.

L’assurance –emprunteur est exigé pour le crédit immobilier

Le prêteur n’inclut pas l’assurance dans les éléments du prêt à la consommation. Il se contente des garanties pour protéger l’emprunt. Sauf pour les crédits à la consommation de sept ans. Cela engage surtout une somme importante. Le prêteur anticipe tout incident de remboursement.
En revanche, pour le crédit immobilier, l’assurance-emprunteur est exigée par le prêteur. En effet, le prêt immobilier s’étale sur 10 ans à 30 ans voire plus. Le prêteur veut alors diminuer les risques de non remboursement.

Souscrire une assurance a ses raisons

L’assurance garantit le remboursement du crédit souscrit pour le prêteur. Il rassure l’emprunteur en lui donnant la confiance qu’il peut rembourser en dépit des impondérables.
L’assurance prend en charge le remboursement en cas de difficultés de remboursement. Cela peut se manifester sous forme de décès, d’invalidité due à un accident, d’incapacité causée par une perte d’emploi de l’emprunteur. Le remboursement peut être partiel ou total, suivant les termes du contrat. En cas d’assurance décès, l’assurance prendra en charge le remboursement du prêt si l’emprunteur décède.
L’emprunteur paie une prime d’assurance chaque mois. Elle est incluse dans les mensualités.

Plusieurs types d’assurance sont proposés

Les organismes de crédit proposent dans l’offre de prêt une assurance. L’emprunteur peut ne pas être satisfait des clauses. Il pourra choisir une autre maison d’assurances mais en gardant les garanties exigées par le prêteur.
Dans le cadre du mécanisme de l’assurance de crédit en Belgique, d’autres garanties peuvent être exigées. Cela concerne particulièrement les emprunteurs seniors âgés de plus de 70 ans comme le prêt viager hypothécaire. Les garanties décès et Invalidité Permanente et Définitive sont obligatoires.

Il existe trois types d’assurance à souscrire

Dans le crédit immobilier, l’emprunteur peut ne pas souscrire une assurance pour Incapacité Temporaire ou Totale ou une assurance pour Invalidité Permanente ou Totale. Mais le prêteur peut exiger cette assurance en cas de prêt immobilier pour acquérir une résidence principale.
L’assurance chômage est optionnelle. Elle ne couvre que partiellement l’emprunteur à hauteur de la perte de revenus et des versements de ASSEDIC.

L’assurance-emprunteur se présente sous plusieurs types :

-assurance de groupe. C’est le prêteur qui les propose à l’emprunteur. Le taux varie d’un prêteur à l’autre.
-assurance individuelle. C’est l’emprunteur qui choisit sa propre assurance suivant le principe de la délégation d’assurance. Il souscrit une assurance ailleurs.
-assurance adaptée. C’est selon le type de prêt et des garanties souhaitées.

Il faut effectuer des simulations

La prime d’’assurance-emprunteur pèse lourd sur le prêt. Il est nécessaire d’effectuer une simulation de prêt hypothécaire sur des sites spécialisés comme le nôtre. Il s’agit de pouvoir comparer les offres de prêt qui comportent une assurance de groupe au bas taux. Sinon, il faut trouver les taux d’assurance les plus bas sur le marché et choisir la délégation d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *