ActualitésImmobilier

2016 a été une année plutôt intéressante en termes d’investissement immobilier

664
0

Alors que la crise était encore au rendez-vous en 2015, un changement très important a été identifié en France dès le début de la nouvelle année. Les investisseurs ont été chamboulés par plusieurs actualités qui ont tout de même eu des répercussions positives.

Donald Trump a bouleversé le secteur des taux d’emprunt aux États-Unis

Le marché de l’immobilier n’était pas au top de sa forme au cours de ces dernières années. Les ventes ne décollaient pas et les acheteurs n’étaient pas non plus très friands des diverses acquisitions. Toutefois, il aura fallu une baisse des taux d’emprunt pour qu’une flambée soit identifiée rapidement dans le domaine de l’ancien et du neuf. 2016 a donc été à l’origine de plusieurs chamboulements avec, notamment, le Brexit qui a validé la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, il y a également eu l’élection de Donald Trump à la tête de la Maison-Blanche.

Paris est de plus en plus considérée comme une ville attractive

Ce chamboulement politique pourrait toutefois avoir une incidence sur les taux d’emprunt. Ceux identifiés aux États-Unis ont déjà commencé à subir une hausse relativement importante. Cette dernière serait donc contagieuse et prochainement référencée sur le sol français. Selon les experts, une modification de la courbe serait programmée pour le mois de Décembre. Il est judicieux de suivre les conseils d’investissements de FinanceDir afin de sélectionner les marchés les plus performants. Mis à part cette augmentation prévue des taux, les conséquences ont été plutôt positives puisque Paris a renforcé sa position de « destination attractive ». Ce sont surtout les Américains qui ont dévoilé un attrait significatif.

Une rentabilité confortable en Angleterre avec pratiquement 5%

Cette ville n’est toutefois pas la seule à attirer les investisseurs puisque Londres ainsi que Lisbonne ont également un bon pouvoir attractif. La capitale anglaise s’est retrouvée dans la tourmente lors de la sortie du pays de la zone euro, mais la compétitivité pourrait faire un retour marqué dans les prochains mois. Cela serait surtout valable pour les investissements locatifs d’une durée de 15 ans. Les professionnels seraient tout de même en mesure de jouir d’une rentabilité annuelle confortable de l’ordre de 5%. Cela est bien plus attractif que les taux mis en avant par les solutions d’épargne classiques en France. Pour rappel, la rémunération du Livret A n’excède pas 0.75% depuis 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *